Les règles du pourboire dans les pays étrangers

Parler de pourboire est un sujet qui n’est pas fréquent lorsqu’on se prépare à voyager dans un pays étranger. Et pourtant, il s’agit d’un point qui n’est pas à négliger, surtout si on compte souvent manger dans des restaurants ou des auberges. Il est à savoir que les règles concernant le pourboire peuvent grandement différer d’un pays à un autre. Pour être certain de faire les choses comme il faut, voici alors quelques conseils.

Bien se renseigner au préalable

Une fois que la destination du voyage a été déterminée, il est alors indispensable de prendre des renseignements en ce qui concerne le pourboire. Dans certains pays tels que le Japon, la Chine, La Polynésie française ou encore la Corée du Sud, le pourboire est un geste qui peut offenser. Cela s’explique par leur culture, qui met en avant l’excellence du service.
Si le fait de ne pas offrir de pourboire vous rend mal à l’aise, il est alors conseillé de demander à la personne qui a offert le service si elle est d’accord de le recevoir. Là encore, il est important de lui expliquer que ce pourboire est un signe que son service a été impeccable. Contrairement aux pays occidentaux, le pourboire s’offre dans une enveloppe par signe de respect.

Le pourboire inclus dans le service

Dans une grande majorité de pays européens, la culture du pourboire est également à éviter. En effet, le personnel qui s’occupe du service touche un salaire dans lequel le pourboire est déjà inclus. En d’autres termes, la facture qui est remise au client comprend déjà le prix de la prestation de l’employé.
Cela ne concerne pas seulement le domaine de la restauration, mais aussi pour les chauffeurs de taxi et les bagagistes. On retrouve ces principes au Danemark, en Belgique ou encore en Suisse.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *